Journées professionnelles #5

28 fév

A l’issue des Journées professionnelles organisées par Cinémas 93, il est possible de consulter la synthèse de ces rencontres qui ont rassemblé cette année encore au Ciné 104 à Pantin un grand nombre de professionnels. Et retrouvez le détail des journées sur le site de Cinémas 93.

Les Lumières du Grenier

13 oct

Pour la 2è année, Le Cinéma Le Grenier à Sel propose une fois par mois sur grand écran une sélection de grands films de cinéma : en alternance avec des classiques, les spectateurs de Trappes pourront cette année découvrir des films cultes, plus récents et plus populaires, comme « Le grand bleu » de Luc Besson ! Retour dans les années 80 où cette super-production avait emporté près de 10 millions de spectateurs pour une plongée en apnée de presque 3 heures (pour sa version longue) !

Résultat de recherche d'images pour "le grand bleu"

Les Sœurs Lumière sont heureuses de présenter cette séance et vous donnent rendez-vous le 19 janvier pour « Le Dictateur » et le 6 juillet pour « Les Dents de la mer » ! Tout le programme.

Ciné-club du Bijou : saison 2017-2018

24 sept

https://media.senscritique.com/media/000009522780/1200/Bonjour.jpg

C’est reparti pour une nouvelle saison ! Le Bijou, cinéma municipal classé art et essai de Noisy-le-Grand (93) vous accueille un dimanche par mois dans le cadre de son ciné-club. Une ambiance chaleureuse, une salle confortable et des films sélectionnés pour vous avec amour !

Le principe est simple : accueil dès 10h30 autour d’un petit-déjeuner (café/croissant), le film débute à 11h et après la projection, nous proposons au public une analyse filmique en s’appuyant sur des extraits de l’œuvre programmée. Le tout à tarif réduit!

Dimanche 24 septembre – BONJOUR de Yasujiro Ozu

Dimanche15 octobre – ELLE ET LUI de Leo McCarey

Dimanche19 novembre – CHRONIQUE D’UN ÉTÉ de Jean Rouch, Edgar Morin

Dimanche 17 décembre – MAMMA ROMA de Pier Paolo Pasolini

Dimanche 14 janvier – LAURA d’ Otto Preminger

Dimanche 18 février – AGUIRRE LA COLERE DE DIEU de Werner Herzog

Dimanche 18 mars – DOWN BY LAW de Jim Jarmusch

Dimanche 15 avril – PAS DE PRINTEMPS POUR MARNIE d’ Alfred Hitchcock

Dimanche 27 mai – CET OBSCUR OBJET DU DÉSIR de Luis Bunuel

Dimanche 24 juin – WHISKY A GOGO d’Alexander Mackendrick

Cinéma Le Bijou – 4 place de la Libération – 93160 Noisy-le-Grand

La rentrée de Passeurs de cinéma

13 sept

Résultat de recherche d'images

Pour la deuxième année, emergence, une résidence de réalisation unique en France destinée aux projets de premiers longs métrages, propose aux lycéens du département de l’Essonne de participer à « Passeurs de cinéma ». Ce dispositif d’éducation à l’image original, soutenu par la
Région Ile-de-France et mis en œuvre par l’association Les Sœurs Lumière, permet aux classes participantes de s’ouvrir au cinéma contemporain, de découvrir les métiers du cinéma, et de se plonger dans l’histoire du septième art.

Les 5 parcours proposés s’articulent en deux temps :

1. Une projection en salle d’un long métrage réalisé par un cinéaste lauréat d’emergence, suivie d’une rencontre avec le réalisateur et/ou un de ses collaborateurs (technicien, producteur, scénariste…)

2. Une projection d’un long métrage recommandé par le cinéaste lauréat d’emergence, suivie d’une intervention pour aborder des questions d’histoire et d’esthétique du cinéma.

Parcours proposés :

  • A peine j’ouvre les yeux de Leyla Bouzid (2015) + Head-on de Fatih Akin (2004 )
  • Jimmy Rivière de Teddy Lussi-Modeste (2011) + The Yards de James Gray (2000)
  • Mercenaire de Sacha Wolff (2016) + Rosetta de Luc et Jean-Pierre Dardenne (1999)
  • La Marcheuse de Naël Marandin (2016) + Fish Tank d’Andrea Arnold (2009)
  • Après la guerre d’Annarita Zambrano (2018) + titre à venir / Au 3è trimestre seulement
Résultat de recherche d'images

Découvrez en détails les Parcours 2017-2018

Renseignements et inscriptions : contact@les-soeurs-lumiere.org

Formation « Initiation à l’analyse de films »

16 mai

Résultat de recherche d'images pour "vertigo kim novak"

Pour la troisième année, à la demande de Savoie-Biblio, Les Sœurs Lumière ont conçu et animé une formation de deux jours sur le cinéma à l’attention des bibliothécaires de Savoie. Les 15 et 16 mai, il s’est agi de proposer aux stagiaires les outils nécessaires pour aborder l’analyse filmique : du plan au montage, en passant par la bande-son et l’éclairage, chacun a pu découvrir les enjeux de la mise en scène et s’essayer à l’analyse d’extraits ou de courts métrages. L’enjeu de cette formation était de donner aux participants la possibilité d’envisager un film autrement que par le prisme du sujet, en s’attachant au langage cinématographique et aux effets de sens qu’il suscite, notamment pour envisager la programmation et l’animation de séances dans le cadre du Mois du film documentaire.

Rashômon au Bijou

14 mai

Image associée

Après le meurtre d’un samouraï et le viol de sa femme, les témoins sont appelés à témoigner. Qui dit vrai ? Telle n’est pas la question posée par Kurosawa ici, mais plutôt pourquoi mentent-ils tous ? Dans ce film, qui a ouvert les yeux de l’Occident sur le cinéma nippon, le cinéaste pose un constat sans illusion sur l’âme humaine, plus encline à défendre ses intérêts qu’à adopter un point de vue honnête. Tout le monde ment, mais surtout tout le monde se ment à soi-même.

Rendez-vous au Bijou à Noisy-le-Grand à 10h30 pour un petit-déjeuner partagé et à 11h00 pour la séance, suivie d’une discussion et de l’analyse de deux extraits.

Passeurs de cinéma : des lycéens découvrent « The Yards »

12 mai

Après avoir découvert « Jimmy Rivière » aux Cinoches de Ris-Orangis et échangé avec le réalisateur du film, Teddy Lussi-Modeste, des lycéens du lycée professionnel Pierre Mendès France ont vu dans leur établissement le film de James Gray, « The Yards », recommandé par le cinéaste lauréat d’emergence, pour la deuxième étape de ce parcours de cinéma.

Après avoir évoqué avec Teddy Lussi-Modeste l’effet « flare » utilisé à plusieurs reprises dans son premier long métrage, nous avons analysé avec les élèves l’éclairage dans plusieurs scènes du film de James Gray, et notamment l’utilisation du clair-obscur. Il a aussi été question des personnages de Jimmy et de Leo, et de leur difficulté à se faire une place dans leur communauté.

« La famille est un endroit où l’on se sent généralement heureux, entouré, protégé. Mais elle peut aussi être un endroit dangereux pour l’individu. C’est ce sujet qui me touche dans le film de James Gray. Peut-être parce que je me reconnais dans cette problématique. Mon premier film et plus encore celui que je viens de terminer explorent ce thème-là. » (Teddy Lussi-Modeste)

https://assets.mubi.com/images/film/3029/image-w1280.jpg?1445895290

Atelier Suivez mon regard

28 avr

Les Sœurs Lumière animent cette année encore l’atelier « Suivez mon regard » au Forum des Images : l’occasion pour les classes du CE2 au CM2 de découvrir le documentaire et la question du point de vue. A partir d’extraits et de courts métrages issus des collections du Forum des Images, les élèves sont invités à repérer ce qui, dans les films, constitue la singularité du regard documentaire.

Les Yeux sans visage au Bijou

23 avr

Cult Movie: Les Yeux Sans Visage / Eyes Without A Face

Retour sur ce chef-d’œuvre de Georges Franju dans le cadre du ciné-club du Bijou. Les Yeux sans visage est sorti en salles en 1960 et révéla la toute jeune Edith Scob. Ce film terrifiant, glaçant, qui n’utilise pas d’effets spéciaux, parvient à produire une profonde impression d’insolite à partir de l’ordinaire. Les images deviennent porteuses d’une très forte charge poétique tout en véhiculant une forte angoisse. Qu’y a-t-il de plus terrifiant : un visage détruit ou un masque qui n’exprime rien ?

Sortie du coffret DVD Histoires de l’immigration

21 avr

En partenariat avec l’ADAV, L’Agence du court métrage et le Musée de l’histoire de l’immigration proposent une sélection de 14 courts métrages récents sur les migrations, axés autour de deux thèmes : les récits d’exilés et les mémoires de l’immigration. Les Sœurs Lumière ont pris beaucoup de plaisir à rédiger le dossier d’accompagnement de ces programmes qui, on l’espère, contribueront à renouveler notre regard sur les migrations.

DVD 1: Récits d’exilés
Miniyamba de Luc Perez
Brûleurs de Farid Bentoumi
Manque de preuves de Hayoun Kwon
Rétention de Thomas Kruithof
Aïssa de Clément Tréhin-Lalanne
Taxi Wala de Lola Frederich
La femme seule de Brahim Fritah
A ciambra de Jonas Carpignano (dont on vient d’apprendre aujourd’hui même la sélection à la Quinzaine des réalisateurs pour son 1er long métrage, qui porte le même titre)

DVD 2 : Mémoires de l’immigration
Journée d’appel de Basile Doganis (à découvrir également dans le programme « Singulier / Pluriel », en salles depuis mercredi !)
Irinka et Sandrinka de Sandrine Stoïanov
Méditerranées d’Olivier Py
Deyrouth de Chloé Mazlo
Sous tes doigts de Marie-Christine Courtès
Kwa Heri Mandima de Robert-Jan Lacombe

Ce coffret DVD est disponible auprès de l’ADAV mais les films peuvent être loués aux conditions habituelles de L’Agence du court métrage.

Plus d’infos auprès d’Elsa Masson : e.masson@agencecm.com

Et découvrez le catalogue de la médiathèque Abdelmalek Sayad.

Enregistrer