Archive by Author

Ciné-club du Bijou : saison 2017-2018

24 sept

https://media.senscritique.com/media/000009522780/1200/Bonjour.jpg

C’est reparti pour une nouvelle saison ! Le Bijou, cinéma municipal classé art et essai de Noisy-le-Grand (93) vous accueille un dimanche par mois dans le cadre de son ciné-club. Une ambiance chaleureuse, une salle confortable et des films sélectionnés pour vous avec amour !

Le principe est simple : accueil dès 10h30 autour d’un petit-déjeuner (café/croissant), le film débute à 11h et après la projection, nous proposons au public une analyse filmique en s’appuyant sur des extraits de l’œuvre programmée. Le tout à tarif réduit!

Dimanche 24 septembre – BONJOUR de Yasujiro Ozu

Dimanche15 octobre – ELLE ET LUI de Leo McCarey

Dimanche19 novembre – CHRONIQUE D’UN ÉTÉ de Jean Rouch, Edgar Morin

Dimanche 17 décembre – MAMMA ROMA de Pier Paolo Pasolini

Dimanche 14 janvier – LAURA d’ Otto Preminger

Dimanche 18 février – AGUIRRE LA COLERE DE DIEU de Werner Herzog

Dimanche 18 mars – DOWN BY LAW de Jim Jarmusch

Dimanche 15 avril – PAS DE PRINTEMPS POUR MARNIE d’ Alfred Hitchcock

Dimanche 27 mai – CET OBSCUR OBJET DU DÉSIR de Luis Bunuel

Dimanche 24 juin – WHISKY A GOGO d’Alexander Mackendrick

Cinéma Le Bijou – 4 place de la Libération – 93160 Noisy-le-Grand

La rentrée de Passeurs de cinéma

13 sept

Résultat de recherche d'images

Pour la deuxième année, emergence, une résidence de réalisation unique en France destinée aux projets de premiers longs métrages, propose aux lycéens du département de l’Essonne de participer à « Passeurs de cinéma ». Ce dispositif d’éducation à l’image original, soutenu par la
Région Ile-de-France et mis en œuvre par l’association Les Sœurs Lumière, permet aux classes participantes de s’ouvrir au cinéma contemporain, de découvrir les métiers du cinéma, et de se plonger dans l’histoire du septième art.

Les 5 parcours proposés s’articulent en deux temps :

1. Une projection en salle d’un long métrage réalisé par un cinéaste lauréat d’emergence, suivie d’une rencontre avec le réalisateur et/ou un de ses collaborateurs (technicien, producteur, scénariste…)

2. Une projection d’un long métrage recommandé par le cinéaste lauréat d’emergence, suivie d’une intervention pour aborder des questions d’histoire et d’esthétique du cinéma.

Parcours proposés :

  • A peine j’ouvre les yeux de Leyla Bouzid (2015) + Head-on de Fatih Akin (2004 )
  • Jimmy Rivière de Teddy Lussi-Modeste (2011) + The Yards de James Gray (2000)
  • Mercenaire de Sacha Wolff (2016) + Rosetta de Luc et Jean-Pierre Dardenne (1999)
  • La Marcheuse de Naël Marandin (2016) + Fish Tank d’Andrea Arnold (2009)
  • Après la guerre d’Annarita Zambrano (2018) + titre à venir / Au 3è trimestre seulement
Résultat de recherche d'images

Découvrez en détails les Parcours 2017-2018

Renseignements et inscriptions : contact@les-soeurs-lumiere.org

Formation « Initiation à l’analyse de films »

16 mai

Résultat de recherche d'images pour "vertigo kim novak"

Pour la troisième année, à la demande de Savoie-Biblio, Les Sœurs Lumière ont conçu et animé une formation de deux jours sur le cinéma à l’attention des bibliothécaires de Savoie. Les 15 et 16 mai, il s’est agi de proposer aux stagiaires les outils nécessaires pour aborder l’analyse filmique : du plan au montage, en passant par la bande-son et l’éclairage, chacun a pu découvrir les enjeux de la mise en scène et s’essayer à l’analyse d’extraits ou de courts métrages. L’enjeu de cette formation était de donner aux participants la possibilité d’envisager un film autrement que par le prisme du sujet, en s’attachant au langage cinématographique et aux effets de sens qu’il suscite, notamment pour envisager la programmation et l’animation de séances dans le cadre du Mois du film documentaire.

Rashômon au Bijou

14 mai

Image associée

Après le meurtre d’un samouraï et le viol de sa femme, les témoins sont appelés à témoigner. Qui dit vrai ? Telle n’est pas la question posée par Kurosawa ici, mais plutôt pourquoi mentent-ils tous ? Dans ce film, qui a ouvert les yeux de l’Occident sur le cinéma nippon, le cinéaste pose un constat sans illusion sur l’âme humaine, plus encline à défendre ses intérêts qu’à adopter un point de vue honnête. Tout le monde ment, mais surtout tout le monde se ment à soi-même.

Rendez-vous au Bijou à Noisy-le-Grand à 10h30 pour un petit-déjeuner partagé et à 11h00 pour la séance, suivie d’une discussion et de l’analyse de deux extraits.

Atelier Suivez mon regard

28 avr

Les Sœurs Lumière animent cette année encore l’atelier « Suivez mon regard » au Forum des Images : l’occasion pour les classes du CE2 au CM2 de découvrir le documentaire et la question du point de vue. A partir d’extraits et de courts métrages issus des collections du Forum des Images, les élèves sont invités à repérer ce qui, dans les films, constitue la singularité du regard documentaire.

Les Yeux sans visage au Bijou

23 avr

Cult Movie: Les Yeux Sans Visage / Eyes Without A Face

Retour sur ce chef-d’œuvre de Georges Franju dans le cadre du ciné-club du Bijou. Les Yeux sans visage est sorti en salles en 1960 et révéla la toute jeune Edith Scob. Ce film terrifiant, glaçant, qui n’utilise pas d’effets spéciaux, parvient à produire une profonde impression d’insolite à partir de l’ordinaire. Les images deviennent porteuses d’une très forte charge poétique tout en véhiculant une forte angoisse. Qu’y a-t-il de plus terrifiant : un visage détruit ou un masque qui n’exprime rien ?

Pour une poignée de dollars au collège

20 avr

Résultat de recherche d'images pour "pour une poignée de dollars"

Au cours de l’année scolaire 2016-2017, les collégiens inscrits au dispositif « Collège au cinéma » en Ile-de-France ont le plaisir de découvrir ce western spaghetti d’anthologie. Certains d’entre eux bénéficient, à l’instar des élèves du collège Molière à Paris, d’une intervention proposée par Les Sœurs Lumière, l’occasion d’une traversée dans l’histoire du western, de The Great Train Robbery à Django Unchained.

En quatrième vitesse au Bijou

19 mar

Résultat de recherche d'images pour "en quatrième vitesse film"

C’est avec un grand plaisir que nous présenterons En quatrième vitesse de Robert Aldrich le 19 mars dans le cadre du ciné-club du Bijou à Noisy-le-Grand. Ce film somptueux, rebat les cartes du film noir et a influencé aussi bien les cinéastes de la Nouvelle vague que David Lynch.

Accueil à partir de 10h30 autour d’un petit-déjeuner.

Comment accompagner un film : les 1ers outils

1 mar

http://www.lefildesimages.fr/wp-content/uploads/2017/02/IMG_7457.jpg

L’accompagnement du public en salle de cinéma est l’un des pans de l’éducation artistique et culturelle aux images.

L’association « Les doigts dans la prise » a organisé cet automne, avec le soutien de la DRAC Île-de-France, deux journées de formation à la médiation à l’attention des relais et médiateurs non professionnels en vue de leur proposer des éléments de méthodologie simples pour l’accompagnement des films

Retrouvez le compte rendu de ces journées par les Sœurs Lumière que le site des Pôles régionaux d’éducation et de formation aux images, Le Fil des Images.

Les Sœurs Lumière à Hanovre !

11 jan

C’est connu : depuis leur collaboration avec la Semaine de la critique en 2016, les Sœurs Lumière ont des affinités avec l’Allemagne ! Cette fois, c’est nous qui allons à la rencontre de lycéens allemands, en nous rendant à Hanovre pour intervenir sur « Les Combattants », dans le cadre du dispositif KINEMA.

Kinema est un projet né d’un partenariat entre la Région Normandie et le Land de Basse-Saxe. Les objectifs de cette opération relèvent d’une part du domaine de l’éducation à l’image et d’autre part du domaine de l’apprentissage interculturel.
Au cours de chaque année scolaire sont choisis un film français et un film allemand qui constituent le noyau de nombreuses rencontres pour les classes participantes (six par pays) et leurs professeurs.

Aujourd’hui, ce sont 180 lycéens qui découvriront le matin « Der Nachtmahr » (suivi d’une rencontre avec le réalisateur AKIZ), et le film de Thomas Cailley l’après-midi.